conseils bois énergie

Séchage du bois

Quel que soit le bois utilisé, il doit toujours être bien sec (moins de 15/20% d'humidité). Un bois humide dégage beaucoup moins d'énergie qu'un bois sec, utilisant celle-ci pour évaporer l'eau qu'il contient. De plus, un bois humide génère moins de flammes mais beaucoup plus de fumées provoquant l'encrassement du foyer, de la vitre et du conduit.

Pouvoir calorifique du bois selon l'humidité contenue :

Temps de séchage
(ex : hêtre)
Taux
d'humidité
Pouvoir
calorifique (PCI)
A peine coupé 60 % 1,7 kWh/Hg
3 mois 40 % 2,8 kWh/Hg
6 mois 35 % 3,1 kWh/Hg
12 mois 25 % 3,7 kWh/Hg
18 mois 20 % 4,0 kWh/Hg
24 mois 15 % 4,3 kWh/Hg

Pour favoriser le séchage, le bois doit être fendu, stocké sous abri mais bien ventilé. En règle générale, 2 années sont souvent nécessaires à un bon séchage.

séchage du bois de chauffage