chauffage au bois

Lexique

A

Air de combustion

Air fourni à la chambre de combustion et qui est entièrement ou partiellement utilisé pour la combustion.

Air primaire

Air de combustion qui traverse la couche de combustible.

Air secondaire

Air fourni dans le but d'achever la combustion des gaz sortant de la couche de combustible.

Amenée d'air

Orifice ou tuyau spécialement aménagé pour amener l'air nécessaire à la combustion.

Appareil avec bouilleur

Générateur de chaleur constitué, au sein de la même unité, d'un élément de chauffage par rayonnement et convection d'une part, et d'un élément de chauffage d'eau d'autre part.

Appareil à combustion continue

Appareil de chauffage conçu pour une combustion lente sur une longue période (par exemple toute la nuit) et pour satisfaire aux exigences de l'essai de combustion lente.

Appareil à combustion intermittente

Appareil de chauffage conçu pour une combustion sans restriction à la puissance calorifique nominale dont le fonctionnement en combustion réduite n'est prévu pour aucune durée, sauf si cela est clairement indiqué par le fabricant.

Appareil encastré (insert)

Appareil conçu pour être installé dans une niche, une enceinte, ou dans la chambre de combustion d'un foyer ouvert.

Appareil indépendant

Appareil conçu pour fonctionner sans qu'il soit nécessaire de l'encastrer dans une niche ou une enceinte de foyer et qui n‘est relié au bâtiment que par le conduit de raccordement.

Avaloir

Partie de la cheminée généralement de forme tronconique ou trapézoïdale qui coiffe le foyer et le raccorde au conduit en canalisant les fumées.

Avancée foyère

Pièce située en avant et au-dessus de la dalle foyère, permettant l'écart au feu horizontal par rapport au plancher.

B

Bistrage

Encrassement goudronneux brunâtre des foyers et conduits. Il est d'autant plus rapide que les combustibles ou les parois des conduits sont humides.

Boisseau

Elément en béton ou en terre cuite destiné à la construction du conduit de fumée, se présentant généralement sous la forme d'un parallélépipède rectangle ou d'un cylindre de faible hauteur ouvert à ses deux extrémités, destiné à l'évacuation des produits de combustion.

Bûcher

Partie de la cheminée réservée au stockage du bois.

Buse (manchon d'évacuation)

Tube de tôle à collerette, souvent tronconique, qui forme le raccordement entre le foyer fermé et le conduit de cheminée.

C

Capacité de reprise

Capacité de l'appareil à enflammer de nouveau le combustible restant ou venant d'être rechargé après une période de combustion définie, sans assistance extérieure.

Cendrier

Réceptacle (en tôle d'acier ou fonte) aménagé dans le vide sous le foyer pour récupérer les résidus de combustion.

Chambre de combustion

Partie de l'appareil où s'effectue la combustion.

Chemisage

Procédé consistant à déposer un enduit de protection et d'étanchéité sur les parois intérieures d'un conduit, sur toute sa hauteur.

Clapet de tirage

Mécanisme permettant de modifier la résistance à l'écoulement des gaz de combustion.

Conduit de fumée

Conduit d'allure verticale destiné à évacuer les gaz issus des produits de combustion. Il a son origine dans la pièce où se trouve la cheminée ou au niveau des fondations ou à un niveau intermédiaire situé entre la pièce et les fondations. Il prend fin au débouché supérieur dans l'atmosphère (non compris les appareils capte-suies, convergents, dalles "à l'italienne" ou autres accessoires).

Conduit de raccordement

Conduit par lequel les fumées sont évacuées de l'appareil vers le conduit de fumée.

Corbeau

Morceau de pierre taillée de béton, de bois, de métal faisant saillie et engagé dans un mur, destiné à recevoir une charge sur sa partie saillante (par exemple le linteau).

D

Dalle foyère (sole)

Partie horizontale où brûlent les combustibles.

Débit massique des fumées

Masse de fumées au point défini dans le tronçon de mesure.

Déflecteur des gaz de combustion

Dispositif permettant de modifier la direction d'écoulement des gaz de combustion.

Dévoiement

Déviation ou portion oblique d'un conduit de fumée.

E

Ecart au feu (garde au feu)

Distance minimale à ménager entre les parois intérieures d'un conduit de fumée ou l'âtre d'un foyer et toute pièce en bois ou en matière inflammable.

Enceinte de foyer

Assemblage composé de parois et d'un plafond en matériaux non combustibles qui est construit sur site pour habiller un générateur de chaleur et un échangeur thermique et pour former un espace à partir duquel l'air de convection chaud est émis dans l'espace d'habitation, par exemple au moyen de grilles d'air.

Exutoire

Pièce ou ensemble de pièces dirigeant les gaz de combustion de l'avaloir vers le conduit de fumée.

F

Foyer fermé type Em

Caisson comportant une ou plusieurs portes, se substituant au foyer ou intégré dans celui-ci, destiné à recevoir le feu. Type Em au sens de la norme NF D 35-376 signifie un appareil constitué essentiellement par une chambre de combustion autour de laquelle sont montés in-situ des éléments en maçonnerie.

Foyer ouvert (âtre)

Ensemble de l'espace aménagé pour recevoir le feu. Il est constitué notamment par la dalle foyère, le coeur, éventuellement les joues et le fronton (ou bandeau).

Fronton

Elément situé sur la partie supérieure du foyer, en avant de l'avaloir.

G

Gaz de combustion (fumées)

Composés gazeux produits par la combustion, sortant de la buse de l'appareil et entrant dans le conduit de raccordement.

Grille (grille foyère)

Partie de l'appareil située sur le fond de la chambre de combustion, qui supporte le lit de combustible, à travers laquelle les cendres tombent dans le cendrier ou le compartiment cendrier, et à travers laquelle l'air et/ou les gaz de combustion peuvent passer.

Grille d'air de convection

Elément situé dans les bouches d'admission et de sortie de flux d'air de convection et destiné à distribuer et diriger ce flux.

H

Habillage du foyer

Ensemble constitué notamment par l'avancée foyère, les corbeaux et/ou les jambages, le fronton, le linteau, la tablette et, éventuellement, le soubassement.

Hérisson

Brosse métallique cylindrique ou sphérique constituée de fines lames flexibles, servant au ramonage des conduits de fumée.

Hotte (manteau)

Habillage décoratif destiné à masquer l'avaloir et le départ du conduit.

I

Intervalle de rechargement

Période de temps durant laquelle la combustion est maintenue dans l'appareil avec une seule charge de combustible, sans intervention de l'utilisateur.

JK

Jambage (piedroit)

Ouvrage reposant sur les jambages ou les corbeaux.

L

Linteau (ou poutre)

Traverse reposant sur les jambages ou les corbeaux.

M

Mécanisme de décendrage

Mécanisme permettant d'agiter ou de remuer les résidus pour faciliter leur élimination du lit de combustible. Sur certains appareils, il peut également être utilisé pour modifier les positions de fonctionnement de la grille.

N

Niche

Ouverture pratiquée dans un mur ou dans une cheminée et réalisée avec des matériaux non combustibles. Un appareil de chauffage peut être placé dans cette ouverture qui est reliée à un conduit d'évacuation des fumées.

O

Obturateur d'évacuation (trappe ou volet d'obturation)

Mécanisme de fermeture du conduit d'évacuation des fumées lorsque l'appareil n'est pas utilisé.

PQ

Pare cendres (garde braises)

Grille ou plaque située à l'avant du foyer pour retenir le combustible et les cendres, et/ou modifier la capacité de la chambre de combustion.

Plaque de cheminée (ou taque)

Elément généralement en fonte adossé au coeur pour le protéger des chocs thermiques.

Poêle

Appareil doté d'une chambre de combustion entièrement close avec une porte foyère normalement fermée, qui fournit de la chaleur par rayonnement et/ou convection.

Porte foyère

Porte au travers de laquelle on peut observer les flammes et qui peut être ouverte pour permettre le rechargement du lit de combustible.

Puissance calorifique

Quantité de chaleur utile fournie par l'appareil.

Puissance calorifique nominale

Puissance calorifique totale de l'appareil sans accumulation spécifiée par le fabricant et obtenue lors de la combustion du combustible d'essai indiqué dans des conditions d'essai définies.

R

Ramonage

Nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit de fumée afin d'en éliminer les suies et dépôts et d'assurer que rien n'obstrue le conduit sur toute sa longueur.

Récupérateur de chaleur

Dispositif situé dans le foyer, l'avaloir ou le conduit, destiné à récupérer une partie de l'énergie calorifique émise par la combustion.

Registre d'admission d'air

Dispositif manuel ou automatique permettant de contrôler la quantité d'air alimentant la combustion.

Registre d'allumage

Dispositif qui, en position ouverte, permet aux gaz de combustion de passer directement dans la buse. Ce dispositif peut être utilisé comme moyen de préchauffage pour surmonter la condensation dans le conduit de fumée.

Régulateur de tirage (Te modérateur)

Dispositif d'autorégulation du tirage (dépression à l'intérieur du conduit) raccordé au conduit de raccordement.

Rendement

Rapport entre la puissance calorifique totale fournie et l'énergie introduite totale, exprimé en pourcentage durant une période déterminée.

Réserve de braises

Quantité de braises incandescentes qui assure l'allumage de la charge de combustible introduite.

Résidu

Cendres, y compris des imbrûlés solides, récoltés dans le compartiment du cendrier.

Rétréci

Elément vertical ou horizontal, situé en avant du foyer, destiné à diminuer la section d'ouverture de celui-ci.

S

Soubassement (socle)

Ouvrage sur lequel repose l'ensemble de la cheminée pouvant être destiné à la rehausser.

Souche

Partie extérieure hors comble ou hors terrasse du conduit de fumée.

Suie

Dépôt noirâtre formé par les particules non entièrement carbonisées en suspension dans les fumées et déposées par celles-ci sur les parois intérieures du conduit.

Surfaces actives

Ensemble des surfaces d'un appareil conçues pour transmettre la chaleur à l'air ambiant. Toutes les surfaces extérieures d'un appareil, y compris le conduit de raccordement, sont considérées comme surfaces actives parce qu'elles sont conçues pour transmettre la chaleur à l'air ambiant de la pièce dans laquelle l'appareil est installé.

Surface de combustion

Surface couverte de combustible qui peut comporter des ouvertures pour le passage de l'air de combustion ou des gaz de combustion.

T

Tablette

Pièce qui couronne le fronton ou le linteau.

Tirage

Dépression (différence entre la pression statique de l'air de la pièce où est installé l'appareil et la pression statique du conduit) qui, à partir du sommet de conduit de fumée, a pour effet d'une part de créer un appel d'air frais (comburant) qui alimente le foyer, d'autre part de favoriser l'ascension des fumées et gaz brûlés dans le conduit de fumée.

Tubage

Procédé consistant à introduire un conduit, généralement métallique, à l'intérieur d'un conduit de fumée existant.